SACHEZ QUE L’ABUS DE SUCRE EST UN DANGER POUR LE CERVEAU, COMMENÇONS PAR UNE DÉTOX. 

Parmi tous les organes du corps humain, le cerveau est l’un des plus aptes à bien résister à l’usure du temps. L’excès de sucre dans l’alimentation et l’exposition à toutes sortes de polluants le malmènent. Pour le préserver, il faut donc apprendre à le détoxifier. 

Le point avec votre Pharmacie Lazare Carnot

Le cerveau peut rester en forme très longtemps s’il est correctement stimulé afin de consolider ses connexions et d’en créer sans cesse de nouvelles.

En revanche, lorsqu’il est malmené ou confronté à trop de toxines, cela entraine à la clé d’importants troubles de l’humeur, des déficits intellectuelles ou des dysfonctionnements cognitifs majeurs tels que des démences.

L’augmentation de la longévité n’est pas la seule responsable de cette épidémie. 

Certaines dégénérescences cérébrales surgissent de plus en plus précocement.

Principalement en cause : notre mauvaise hygiène de vie et la détérioration de notre environnement.

La génétique joue certes un rôle, mais nos régimes alimentaires déséquilibrés et notre exposition massive aux polluants chimiques exercent des méfaits dont l’ampleur était encore jusque-là insoupçonnée. 

L’excès de sucre est l’un des principaux poisons. Bien que le cerveau ne représente que 2 % du poids du corps, le cerveau consomme en effet 20% de l’énergie et 40% des glucides apportés par l’alimentation. 

Ces derniers sont essentiels car ils constituent son carburant de base. Quand ils viennent à manquer, nos performances intellectuelles s’émoussent. 

Lorsque l’afflux de sucre devient trop important, certaines régions cérébrales régressent. Des chercheurs australiens ont notamment décelé par scanner une atrophie des zones impliquées dans la mémoire chez les personnes dont la glycémie était élevée. 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.